AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les 4 niveaux de résolution d'un conflit

Aller en bas 
AuteurMessage
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 65
Age : 41
Localisation : Saint-Erblon
Emploi : Conseiller à l'emploi
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Les 4 niveaux de résolution d'un conflit   Mar 8 Mai - 10:51

Le principe des 4 niveaux vaut pour toutes les relations civiles, que ce soit en famille, dans l'entreprise, à l'école, dans les relations internationales, etc... dès lors qu'il y a un conflit, c'est à dire une volonté, une décision, un comportement qui s'oppose au bon fonctionnement du reste de la communauté.

Le 1er niveau, c'est l'arbitrage individuel. Elle vient d'une prise de responsabilité individuelle ou la responsabilisation par un tiers via une concertation en toute liberté, en toute égalité avec soi-même ou les personnes physiques ou morales avec qui je suis directement en conflit. Par exemple, un jeune qui ferait des "bêtises" gratuites peut très bien se raisonner en prenant conscience de la nocivité de ses actes, pour son voisin par exemple s'il brûle sa voiture dans la rue. On peut rêver ! Cela vaut plutôt pour les relations en entreprise par exemple, où deux collègues en conflit peuvent prendre leurs responsabilités et se dire qu'il est préférable de s'entendre immédiatement. Personnellement je suis très partisan d'offrir à chacun dans notre société les conditions les meilleures pour qu'il accède à suffisamment de maturité pour prendre lui-même conscience de sa responsabilité, et limiter ainsi les conflits dans leur durée et dans leurs dégâts. Surtout qu'en matière de sécurité civile, une personne responsable coûtera bien moins cher que si l'intervention de tiers est nécessaire, soit l'intervention de 2ème niveau...

Le 2ème niveau, c'est l'arbitrage hiérarchique, l'intervention d'une force d'arbitrage. Cette force peut-être la hiérarchie en entreprise, la force de l'ordre en matière civile (plutôt dans un rôle de prévention), les professeurs ou le directeur d'établissement dans une école, les parents dans la famille, etc... Là il n'est plus question de responsabilisation, mais bien de consignes claires indiquées pour cesser le conflit immédiatement sous peine d'une décision de sanction qui devra être acceptée par le ou les acteurs du conflit, à qui il reste cependant les autres niveaux s'ils estiment injuste cet arbitrage.

Le 3ème niveau, c'est le droit. Et en matière de droit, il existe encore plusieurs niveaux d'intervention possible si le plaignant ou le défendeur s'estiment lésés. Bien sûr il exsite les possibilités d'appel, mais également la prévalence du droit pénal sur le droit civil, et la prévalence du droit européen sur le droit français par exemple. Là il n'est plus question de responsabilité, les tentatives de médiation entre protagonistes et avec les intervenants hiérarchiques ont déjà eu lieu. Non là, il s'agit simplement de l'application stricte des textes de loi qui, au final, quelque soit la longueur de la procédure et les différents recours, aboutit à une décision à laquelle les protagonistes doivent impérativement se plier. Sinon ne reste plus que le 4ème niveau, de loin le plus dommageable...

Le 4ème niveau, c'est la violence. Quand je n'ai pas pu m'entendre avec mes contradicteurs, quand la hiérarchie n'a pas su trancher ou prendre une décision juste, quand je n'ai pas su faire valoir mes droits ou réunir les éléments suffisant pour se faire en justice, ne reste alors que la violence. Et plus nous donnons le sentiment d'une société injuste, autoritaire, inhumaine, plus nous pousserons des individus à n'avoir plus recours qu'à la violence, parfois fatale pour eux-mêmes et pour les autres.

C'est pourquoi j'en appelle à la responsabilité de chacun et à la mise en oeuvre de toutes nos forces de politiques de responsabilisation, à l'école, en famille, dans la société civile, dans nos relations internationales, en entreprise. Et ce débat peut avoir lieu partout, à tout moment. Un débat sain bien entendu, entre personnes matures, adultes ou pas, tout simplement entre personnes responsables !

Yann

Article publié prochainement sur http://www.agoravox.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=14735
 
Les 4 niveaux de résolution d'un conflit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une solution écolo contre les limaces
» Solution de garde collective
» Methode Gordon - Résolution de problèmes en pratique
» Couperose, solution ?
» Votre solution épilation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Paroles de citoyens :: Sécurité-
Sauter vers: